Home Santé au naturel Anatomie

Anatomie

by Roxane

LES MUSCLES

Il existe 3 sortes de muscles :

  • Les muscles striés, soit les muscles squelettiques
  • Les muscles lisses viscéraux
  • Le muscle cardiaque

Les muscles striés sont volontaires et de couleur rouge

Les muscles lisses sont involontaires et de couleur blanche

La couleur des muscles est due au sang, à la myoglobine (qui ressemble à l’hémoglobine) servant de dépôt d’oxygène pour les muscles.

Morphologie des muscles

Les insertions se font sous les os au moyen de tendons. Les tendons sont donc les parties des muscles denses et résistantes qui servent à la transmission des mouvements et au moyen des quels les muscles s’insèrent aux os.

Ils sont brillants, flexibles et résistants mais non élastiques. Leur mouvement est passif et ils suivent les mouvements du corps musculaire

Propriétés des muscles striés

« La contraction musculaire », est la capacité d’un muscle à se contracter lors d’une excitation extérieure (mécanique, chimique, électrique ou neurologique).

La plupart du temps, l’énergie nécessaire pour la production du travail mécanique provient des glucides (hydrates de carbone), et si celà ne suffit pas, de graisses ou de protéines.

Le glucides le plus important pour les muscles est le glucose qui se dégrade en acide lactique, et s’oxyde en présence d’enzymes (acide carbonique – CO2 et l’eau H20) en produisant de l’énergie. C’est le sang qui transporte l’oxygène libéré.

Fatigue musculaire

C’est l’épuisement dû aux contractions des muscles à cause de leur travail intensif. Elle est àgalement due au manque d’oxygène, de glucose et autres substances, produites lors du fonctionnement des muscles tels que acide lactique, phosphate, CO2, etc.

Au repos, le 80% d’acide lactique est amené par la circulation sanguine au foie.

Sur les 600 muscles composant notre corps, 378 sont striés (squeletiques = 40% du poids du corps

Les muscles lisses

Les muscles lisses se trouvent dans les parois d’organes creux et de tubes tels que l’estomac, les intestins et les vaiseaux sanguins. Leur contraction dirige le mouvement des matériaux à travers les structures.

Ce sont des muscles involontaires c’est-à-dire que leurs contractions ne sont généralement pas contrôlées par le désir conscient de l’individu.

Les contractions des muscles lisses sont contrôlée par des hormones et par les signaux transmis aux muscles par une partie du système nerveux autonome

Le muscles cardique

Les muscle cardiaque est un muscle involontaire, strié, dont le fonctionnement est le même que les muscles lisses. Ce muscle spécialisé, forme la paroi du coeur.

Fonctions des muscles

  • Mouvement – La marche, la mastication, mais aussi les mouvements liés aux flux sanguin et lymphatique sont également du aux contractions musculaires.
  • Production de chaleur – Toutes les cellules libèrent de la chaleur en fin de cycle métabolique et une fraction mesurable de ces cellules sont d’origine musculaire.
  • Posture et soutien du corps – Le système musculaire participe àmaintenir l’équilibre.

Fonctions spécifiques des muscles

1 Le sterno-cléido-mastoïdienrotateur de la tête
2 Le grand dentelérotateur et stabilisateur du flanc
3 Le grand pectoralabduction interne du bras (fait lever le bras en oblique)
4 Le deltoïdesoulève le bras (fait lever le bras en l’air)
5 Le grand obliquemuscle respiratoire, soutient les organes sous-jacents
6 Le grand droit de l’abdomensoutient les organes internes et aide lors de sa contraction à la flexion du tronc (ou lever les jambes dans la position allongée)
7 Le quadricepsextenseur de la jambe
8 Le couturierAbduction interne de la cuisse
9 Le droit antérieurAbduction interne de la jambe
10 Le droit interneAbduction interne du genou
11 Le bicepsfléchisseur du bras
12 Le tricepsextenseur du bras
13 Le grand palmairefléchisseurs des doigts
14 Le long supinateurabduction interne de l’avant-bras
15 Le long abducteurabduction externe de l’avant-bras
16 Extenseur des doigtsExtension des doigts
17Trapèzestabilisateur de la ceinture scapulaire
18Moyen fessiermuscle de la hanche
19Grand fessiermuscle stabilisateur de la cuisse et du nbassin
20Abducteurs biceps cruralfléchisseurs genoux + abductions interne de la cuisse
21Jumeauxextenseur du pied
22Solairemuscle du tendon d’achille
23Tendon d’achilleextension du calcanéum

Muscles contractés lors de l’extension du corps

1 L’extenseur des mains et5 des doigts
2 Le triceps brachial (tend le bras)
3 Le deltoïde soulève le bras à l’horizontale
4 La partie inférieure du grand dentelé fait pivoter l’omoplate vers l’avant
5 Les muscles dorsaux redressent le coprs
6 Le grand fessier tire le basssin vers l’arrière
7 Les quadriceps de la cuisse tend la jambe
8 Le jumeaux enpêchent que la jambe bascule
9 Le tendon du pied maintient la courbature élastique de la voûte plantaire

Flexion du torse

  • muscles relâchés
    • Grand oblique
    • Grand droit de l’abdomen
    • Quadriceps de la jambe
    • Jumeaux
  • muscles contractés
    • Extenseur du dos
    • Grand fessier
    • Biceps de la cuisse
    • Extenseur des orteils

Le muscle du psoas : il est rattaché sur sa partie supérieure aux 5 vertèbres lombaires et sa partie inférieure au pli de l’aine. Sa contration peut provoquer des symptômes tels que lumbago, douleurs lombaires, lombalgies, …

Système locomoteur :

La charpente osseuse est composée de plus de 200 os. Sans squelette, le corps serait une masse de chair molle. Quelques os, comme les os du crâne ou des vertèbres soudées du sacrum sont solidement reliés les uns aux autres. D’autres, par contre sont mobiles au niveau des articulations.

Les 5 fonctions importantes des os

  • rigidité
  • fournissent des zones pour les insertions musculaires
  • protection (organes sous-jacents)
  • fabrication des globules sanguins
  • stokage des minéraux et des chlorure
Cage thoracique :Les 12 paires de côtes, le sternum et les vertèbres de la colonne vertébrale forment la cage thoracique qui abrite le coeur et les poumons
BassinLa ceinture pelvienne transmet le poids du corps de la colonne vertébrale aux jambes. Le bassin se compose du bassin et des 2 is iliaques (L’ilion, l’ischion) et le pubis qui protègent les intestins
HancheLa tête fémorale se loge dans la cavité cotiloïde. Le fémur peut s’orienter dans toutes les directions. La capsule articulaire est renforcée par des ligaments extrêmement puissants qui empêchent la luxation. Tout le poid du corps repose sur cette articulation
FémurLe plus grand os du corps humain. Sa tête articulaire est le col du fémur contiennent des petites lamelles osseuses qui transmettent le poids du corps à la partie tubulaire compacte du fémur
GenouL’articulation du genou est une charnière compliquée qui en flexion permet d’exercer un mouvement de torsion. Elle est fixée par des ligaments latéraux et des ligaments croisés à l’intérieur. Les disques cartilagineux délicats en forme de demi-lune, nommé les ménisques, se dépacent au cours des mouvements flexion-extension dans la fente articulaire.
RotuleLors d’une extension brutale du genou légèrement tordu les ménisques peuvent se déchirer à une extrémité. Ils pincent et bloquent l’articulation (blessure du ménisque). La rotule est un os pris dans le tendon du muscle.
JambeContient 2 os : le péroné ou le tibia Ces derniers supportent la plus grande masse du corps
PiedL’articulation astragalo-calcanéenne permet au pied de pivoter sur son axe longitudinal. Tous les os du pied sont reliés entre eux par des ligaments et une lame tendineuse. Lorsque ces ligaments se relachent, la voûte plantaire s’affaisse (pied plat). Le pied est composé de 26 os.
Ceinture scapulaireElle est composée de 2 omoplates et des clavicules
BrasFixé par une articulation sphérique peut se déplacer dans toutes les directions. Les 2 os de l’avant bras (radius et cubitus) sont reliés à l’humerus dans le coude qui est une articulation double.
Mainest un organe de préhension perfectionné grâce au pouce opposable aux autres doigts. Elle comprend 27 os.

Les articulations

Dans les articulations, les extrémités des os sont recouvertes de cartilage et séparées par une fente articulaire. L’arthrose est une articulation usée.

Les ligaments

Des ligaments élastiques et solides relient les os par dessus les articulations, ils guident les mouvements et empêchent aussi une sur extension. Lors d’un accident, ces ligaments peuvent subir une extension violente ou même se déchirer. Celà provoque une douleur et s’accompagne souvent d’une hémorragie (future entorse)

La capsule articulaire

Elle forme une chambreétanche dont la paroi sécrète un lubrifiant (liquide synovial). La surface lisse du cartilage articulaire et le liquide synovial réduisent le frottement à son minimum

La colonne vertébrale

Elle forme l’axe du corps et relie les plus importantes parties du squelettes entre elles. De profil, la colonne vertébrale forme un double S. Elle est composée de :

  • 7 cervicales (l’atlas et l’axis sont les 2 premières vertèbres et forment une articulation de rotation)
  • 12 dorsales
  • 5 lombaires
  • 5 sacrées (soudées entre lles, forment le sacrum)
  • Le coccyx est composé de 3 ou 4 vertèbres atrophiées

Les vertèbres sont séparées par des disques intervertébraux.

Les apophyses et les arcs vertébraux sont imbriqués et des ligaments les retiennent. Les arcs vertébraux forment un tube dans la partie postérieure du corps vertébral, le canal rachidien.

La moelle épinière, le plus grand faisceau de nerfs de l’organisme passe dans ce canal à l’abri des traumatismes.

Malgré des ligaments très forts, deux vertèbres peuvent se déplacer lors d’un accident et bleser cette moelle épinière. Cette lésion provoque souvent uen paralysie des parties du corps placées au-dessus de la blessure (paraplégie et tétraplégie).

Problème d’articulation ou de muscle ?

Si le muscle est tout dur donc bloqué (lumbago, …)= mouvement quasi nul avec une douleur forte et aigüe
La solution De la chaleur et des ventouses / pas de massage Si l’on ne peut pas plier le muscle = le raccourcir Si l’on ne peut pas allonger le muscle = l’étirer
Si articulation= mouvement limité mais peu douloureux
La solution Les tirer tout en douceur

Si l’on ne peut pas plier le muscle = le raccourcir

Si l’on ne peut pas allonger le muscle = l’étirer

C’est la nuit que les inflammations font le plus mal

Manipulation de la Hanche :

  • Tirer la jambe quelques secondes et en douceur
  • Faire des cercles
  • Pousser la jambe dans l’articulation
  • Vérifier la longueur des jambes. Si besoin, pousser la plus longue vers le haut et tirer la plus courte vers le bas

Lumbago, …:

  1. Chauffer la partie
  2. Manipuler le dos avec des ventouses et de la crème anti-inflamatoire
  3. Placer un emplâtre
  4. Laisser passer 3-4 jours (la douleur) et traiter les lombaires
    1. Faire le test (lever la jambe) Si tire dans la jambe = hernie ou si a mal quand il tousse
    2. Traiter les lombaires

You may also like

 

×

Bonjour !

Cliquez sur un de nos collaborateurs ci-dessous pour le contacter directement sur Whatsapp !

× Contactez-nous directement sur Whatsapp !