Home FAQ pour le brevet fédéral de masseur médical

FAQ pour le brevet fédéral de masseur médical

by Roxane

Oui, les objectifs de nos stages et formations répondent aux normes ASCA & RME.

Nous ne sommes pas décisionnaires et ne pouvons pas reconnaitre vos heures. Il faut vous adresser directement auprès de l’ASCA et/ou RME pour savoir si votre diplôme est reconnu.

Vous pouvez commencer par une formation de base (Massage Classique, Réflexologie Plantaire) et une formation de Médecine Académique, au choix.

Vous pouvez suivre ces formations dans le sens qui vous arrange bien que nous vous conseillons généralement de commencer par la formation de pratique si vous ne souhaitez faire qu’une formation par année. Prenez juste en compte vos disponibilités en terme de nombre d’heures si vous travaillez à 100% et que vous avez une vie de famille.

Oui. Le terme « brevet fédéral de massage médical » ou « masseur médical avec brevet fédéral » est un titre protégé. En revanche, peut s’appeler « masseur médical » qui le souhaite.

Non. Ce sont deux choses bien distinctes. L’asca a créé une nouvelle méthode qu’elle a nommé « massage médical » qui se distingue bien de l’autre groupe de méthodes « massage médical BF ». Vous l’aurez compris, dans le groupe de méthodes « massage médical BF » il y a toutes les méthodes du masseur médical avec brevet fédéral (massage, drainage, thérapie compressive, massage dans le tissu conjonctif, réflexologie plantaire, électrothérapie et hydrothérapie + toutes les heures d’anatomie, physiologie, pathologie, psychologie, communication, gestion de cabinet, stage pratique). Alors que la méthode « massage médical » ne comprend qu’une partie de tout ceci: le massage classique, cycle 1 (150 heures), l’approfondissement du massage classique, cycle 2 (800 heures) et la médecine académique, cycle 3 (300 heures)

L’obtention d’un titre fédéral est gage de qualité. Gage de qualité vis à vis de vos patients, mais également des assureurs ou encore de vos collègues. Le niveau d’exigences requis pour atteindre le brevet est élevé mais vous assure une bonne base pour travailler dans le monde des thérapies manuelles. Si vous êtes déjà thérapeute, vos patients ont à gagner: de par l’approfondissement de vos compétences et de vos connaissances ou de par la découverte de nouvelles méthodes, votre caisse à outils ne peut que s’étoffer. De plus, les diverses agrégations ne garantissent plus le remboursement de vos prestations. En effet, certaines assurances ont fait le choix d’élaborer leurs propres critères de remboursement. Il est évident que le brevet ou les diplômes fédéraux sont privilégiés et que les thérapeutes ne possédant pas ces certificats ne sont plus remboursés, malgré une agrégation.

Cela garantit qu’un candidat, ayant terminé avec succès les modules d’une école agréée, est préparé d’une façon optimale à l’admission au brevet fédéral.

Le coût de la formation est de maximum 40’650 CHF. Cela étant dépendant de beaucoup de choses (formations antérieures, entre autre), il vaut mieux se renseigner directement auprès de l’école pour valider le montant total à investir. A noter que ce montant n’inclut pas les frais d’examens fédéraux mais qu’il comprend tout le reste (suivi de stage, etc).

  • Il existe une subvention fédérale de maximum 9’500 CHF.

Subventions fédérales pour des cours préparatoires à des examens fédéraux :

Informations tirées du site du SEFRI:

« La Confédération vous rembourse 50% des frais de cours pris en considération si vous passez l’examen fédéral après avoir suivi le cours. La limite supérieure est fixée à 9500 francs pour un examen professionnel... »

« Les conditions à remplir :

  1. Vous avez suivi un cours préparatoire à un examen fédéral
  2. Vous avez réglé les frais de cours
  3. Vous avez passé l’examen fédéral
  4. Vous êtes domiciliés en Suisse.

Il est possible de faire une demande antérieure aux examens fédéraux également.

Pour de plus amples informations: SEFRI

  • il existe une aide de la part de la FONPRO

Informations tirées du site de la FONPRO et des directives 2019:

« Les salariés des entreprises vaudoises peuvent, sous certaines conditions, percevoir des financements de la FONPRO en plus de ceux de la Confédération. La demande de financement doit être personnellement remplie par le candidat. Ce dernier doit être salarié au moment du dépôt de la demande et avoir soi même payé le tout ou une partie de la formation. Seule la partie prise en charge par le candidat pourra donner lieu à un remboursement. »

« Maximum de 25% des frais d’écolage. La contribution est plafonnée à CHF 2’500.-. »

« La FONPRO prend en charge les frais relatifs à la taxe d’inscription à l’examen final pour un montant maximal de CHF 3’000.-. »

Plus d’informations ici: FONPRO

Attention: l’entreprise doit cotiser à la FONPRO

[event-list cat='70']
[event-list cat='71']

 

×

Bonjour !

Cliquez sur un de nos collaborateurs ci-dessous pour le contacter directement sur Whatsapp !

× Contactez-nous directement sur Whatsapp !